Le 3e trimestre est la période où il y a le plus de symptômes apparents :

–       sentir son ventre lourd,

–       avoir une accumulation de toute la prise de poids qui va changer ta posture,

–       ressentir une fatigue de façon plus présente et certaines femmes vont avoir une douleur au ligament de l’utérus, entre autres, durant des mouvements de torsions ou des mouvements rapides. 

Cette période est primordiale pour adapter nos exercices en douceur, et surtout dans un milieu ventilé.

L’hormone ocytocine :

–          est importante dans le rôle de l’attachement entre la mère et son bébé, L’ocytocine est plus élevée à la fin de la grossesse et en période postnatale, stimulée par des caresses, un contact chaleureux, une voix calme, douce qui console le bébé, etc.

–          déclenche le travail de l’accouchement et les PREMIÈRES montées laiteuses

L’hormone la prolactine prend en charge ensuite les montées laiteuses qui seront stimulées par les tétées du bébé.

L’hormone la relaxine est l’hormone qui va vraiment faire en sorte d’adapter notre activité physique pour, entre autres, les raisons suivantes :

–          Elle ramollie les ligaments, les cartilages et le col de l’utérus en préparation à l’accouchement

–          Elle sera responsable d’ailleurs de la rupture de la membrane entourant le fœtus qui permet d’ouvrir le col pour le passage du bébé.