Dans le 1er trimestre, on y apprend qu’on est enceinte.

C’est aussi la période où il y a peu de changements physiques apparents, mais ton corps est déjà en pleine transformation.

Changements hormonaux :

Sache d’abord que des hormones sont des substances transportées par le sang d’un organe à un autre et qui en modifie son fonctionnement pendant la grossesse. 

Un des acteurs de cette transformation est le système endocrinien, le chef d’orchestre de notre organisme ! Il est un ensemble de glandes et de cellules qui sécrètent des hormones et qui les libèrent dans le sang. Les hormones sont des substances naturelles qui agissent comme des messagers chimiques entre différentes parties du corps. Elles contrôlent de nombreuses fonctions dont la croissance, la reproduction, la fonction sexuelle, le sommeil, la faim, l’humeur et le métabolisme.  

Les 2 changements marqués sont :

1.     L’arrivée des nausées :

  • a. Dues à l’hormone appelée HCG (Gonade chorionique humaines)
  • b. En raison de la quantité de sang qui est entre 1 à 2 litres supplémentaires à gérer par les reins
  • c. Parfois, une alimentation iodée (sel) peut aussi expliquer les nausées

2.     L’arrivée de sensibilité, picotement, sensation de brûlure ou douleurs aux seins

  • a.     Pendant les 12 premières semaines, les hormones, l’œstrogène et la progestérone, vont modifier l’apparence et la taille des seins, plus précisément les aréoles (autour du mamelon) seront plus foncées ou avec des petites bosses qui sont appelés tubercules de Montgomery qui sont, en fait, des glandes qui servent à lubrifier les aréoles.
  • b.     TRUC : porter un soutien-gorge avec un bon soutien le jour dans tes activités de la vie quotidienne (AVQ) et durant tes activités physiques (AP) et, au besoin, la nuit. Investir dans 1-2 soutien-gorge(s) de maternité peut en valoir la peine… mais vu le changement des seins durant la grossesse et en postnatal, ne pas acheter 5 brassières d’un seul coup… tu seras déçue.

Aussi, d’autres changements hormonaux surviennent en début de grossesse, géré par:

  • L’hormone appelée la relaxine : Elle inhibe quelques contractions en début de grossesse pour éviter des accouchements prématurés. Donc si vous avez des contractions en début de grossesse, il est mieux de consulter votre médecin et de diminuer votre intensité au minimum jusqu’à votre prochain rdv médical.

C’est aussi la période associée aux fausses couches. Attention, il n’y a PAS d’association entre les fausses couches et l’activité physique. Les recommandations du médecin ou de la sage-femme vont être de diminuer de beaucoup l’intensité ET le niveau d’impact, tel que proposé dans les exercices du Programme À ta Santé de Maman Active.