Comment éviter le Burn-out maternel

Screenshot_20180222-134754[1]Le Burn-Out Maternel ……qu’est ce que c’est ?

On entend beaucoup ce mot dans le monde professionnel, avec les pressions subies par les salariés. Mais les mamans peuvent le vivre aussi …et j’en ai fait les frais, il n’y a pas si longtemps que ça. Je trouve, d’ailleurs, que l’on n’en parle si peu et c’est bien dommage!

Qu’est ce que c’est?

On parle souvent du baby-blues causé par l’arrivée d’un enfant, mais ce sont surtout les hormones qui nous jouent des tours et on se dit qu’on n’y arrivera jamais.

Le Burn-out Maternel, lui, peut arriver à tout moment, même 6 mois ou 1 an après la naissance de bébé. C’est un sentiment d’épuisement général, une explosion intérieure.

Pour part, je l’ai vécu 10 mois après l’arrivée de ma deuxième poupette. Mon mari venait de changer de travail et était beaucoup moins présent à la maison. Il partait à 6h le matin et rentrait à 20h-20h30 le soir.

Donc entre :

  • le travail (où je vais à reculons),
  • s’occuper des filles (et leurs crises, caprices …bref des enfants normaux !),
  • les tâches quotidiennes: cuisine, l’entretien du linge et de la maison,
  • vie associative : je suis membre du bureau de l’Association des Parents d’élèves
  • le sport où je m’étais plongée à fond pour me sentir mieux dans mon corps

Bref, tout ça m’épuisait nerveusement. …D’ailleurs je tire mon chapeau à toutes les mamans solo !

Comment cela se manifeste ?

Pour un baby-blues, la maman passe généralement sont temps à pleurer…..fichues hormones !!

Burn-out Maternel se manifeste autrement:

  • On manque de patience et ce sont les enfants qui en font malheureusement les frais.
  • Nous avons une attitude constamment négative
  • On est tout le temps énervée et agressive
  • la moindre parole qui nous déplait et on explose.

Comment y remédier?

Exprimer ses angoisses:

Comme pour une dépression, il faut en parler. Il faut tout extérioriser pour sortir ce qui encombre votre tête. Je ne dis pas d’aller voir un psychologue ….mais celles qui en ressentent le besoin, faites-le. Sinon il existe des forums d’échanges entre mamans où vous pouvez partager vos angoisses et vous vous rendrez compte que vous n’êtes pas une extraterrestre, mais une maman tout simplement fatiguée comme les autres.

Vous pouvez aussi en parler à des parents ou ami(e)s qui vous connaissent bien. Eux aussi sauront dire ce que vous avez besoin d’entendre et emploieront les bonnes formes.

Enfin, je vous conseille d’exposer vos sentiments, tout ce qui vous passe par la tête, par écrit sous forme de liste et en face, vous trouvez une solution. Vous le savez, rien n’est insurmontable et tout problème a une solution…enfin presque tout le temps !

Se reposer et prendre soin de soi.

Comme pour l’organisation, il faut savoir accorder du temps pour soi.

Pour ma part, j’ai mis le sport de côté pendant plusieurs semaines car je me suis rendue compte que je me mettais une pression folle. « Vite vite, sinon je ne vais pas pouvoir faire ma séance et si je ne la fais pas, je ne vais pas avoir les résultats espérés ! »….non, stop !!!

Pareil pour le ménage. Si vous avez envie de vous coucher tôt, faites-le. Tant pis si l’aspirateur n’est pas passé ce soir. La maison ne va pas s’écrouler pour autant.

Il faut avant tout penser à soi. Les enfants, (et le mari ,ne l’oublions pas!) ont besoin d’une maman heureuse, souriante et épanouie. Et plus vous serez calme et sereine, et plus les enfants le seront aussi.

Chouchoutez-vous ! n’oubliez pas que vous êtes une femme avant tout. Prenez le temps de faire ce que vous aimez : cuisinez …avec vos enfants ou pas / posez-vous pour lire / pomponnez-vous, cela fait du bien de se sentir belle.

Laisser les enfants.

Parfois, il faut l’avouer, que ça fait du bien quand les enfants sont au centre de loisirs ou chez les grands-parents. Et bien, si vous en ressentez le besoin, faites-le. Cela vous donnera l’occasion de prendre soin de vous et puis les petits monstres seront également heureux. Vous savez très bien que c’est toujours mieux chez papi-mamie !!

Savoir déléguer

Il faut accepter de déléguer certaines tâches. Si vous ne pouvez pas doucher les enfants et préparer le repas, demandez à votre homme de faire l’un ou l’autre. Combien de fois j’étais au bord de la crise de nerf et chéri me disait « mais au lieu de râler dans ton coin, demandes !! » Et il avait raison !

S’aérér

Et oui, l’air libre fait du bien. Au lieu de vous enfermer pour terminer le ménage, sortez !!! Une bonne balade fera du bien à tout le monde!

Savoir dire « Non ».

Le burn-out est causé par l’accumulation de choses, de tâches mais également par des sollicitations extérieures (« des petits services » comme certains disent) et que l’on n’ose pas décliner . Je ne critique pas du tout, car je suis comme cela aussi ! Mais parfois, il faut savoir gentiment refuser. Comme je vous l’ai dit précédemment, PENSEZ A VOUS et à votre famille. Ne culpabilisez pas d’agir ainsi. La personne en face de vous saura être compréhensive.

Accepter de ne pas être parfaite

Et oui !  Hélas, personne n’est parfait et il est impossible de l’être. Dites-vous que toutes les mamans vivent la même galère que vous !! Elles font toutes, du mieux qu’elles peuvent.

Il ne faut pas croire les stars qui affirment être une parfaite maman, épanouie, qui arrive à concilier vie professionnelle, célébrité et vie de famille …..non non !!! N’oubliez pas qu’elles ont des colonies de nounous pour s’occuper de leurs enfants. Et je vous rassure, elles aussi ne peuvent pas aller aux toilettes sans que leur petit monstre ne débarque en disant « maman tu fais quoi? pipi ou caca ? »

Félicitez – vous

Oui, vous avez besoin de reprendre confiance en vous ! Et pour cela, il faut vous féliciter de chaque chose que vous accomplissez.

Généralement, je le fais le soir au coucher. Je me dresse un petit bilan de la journée et par exemple je me dis « c’est super ! aujourd’hui j’ai tenu bon et je ne me suis pas énervée! »

La fierté, l’estime de soi ne veut pas dire que vous allez devenir prétentieux! J’ai juste un petit boost pour le moral !

*************************

Voila mon petit récit sur le Burn-out maternel et j’espère qu’il sera utile. Si vous avez des critiques ou des commentaires à apporter, n’hésitez pas à m’en faire part !

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s